Link Search Menu Expand Document

Architecture

  1. Principes
  2. Vision macro
  3. Architecture physique et infrastructure réseau

Principes

J’ai posé les principes suivants pour construire et maintenir ma solution domotique. S’ils ne sont pas stricts ils constituent des guidelines qui peuvent vous aider à comprendre les choix que j’ai pu faire :

  • Utiliser les standards Web et IoT : privilégier les standards W3C, HTML5, API REST, Z-Wave, ZigBee, MQTT etc.
  • Privilégier l’existant au custom :
    • privilégier les addons, composants et intégrations de Home Assistant/Hass.io
    • privilégier les devices du marché plutôt que de construire des capteurs maison (e.g. capteur de température Z-Wave VS construction et programmation d’un capteur sous arduino)
  • Approche Best of breed : incorporer du matériel et des technologies qui répondent à mes besoins plutôt que du “all in one”
  • Fallback obligatoire : étant donné qu’on est sur installation “maison” sans garantie de fonctionnement il me semble vital d’avoir des solutions de contournement pour que mes appareils puissent toujours fonctionner (mes volets doivent toujours être utilisable même si Home Assistant tombe, mon sèche serviette doit toujours être allumable manuellement si Home Assistant tombe, etc.)
  • Ne pas installer d’éléments de sécurité “durs” :
    • Je m’interdis : serrure connectée, alarme qui repose sur cette solution domotique, etc.
    • J’autorise les éléments de prévention : caméras, notifications et alertes, etc.

Ces principes me permettent d’assurer la cohérence de ma solution domotique au global, son bon fonctionnement, son évolutivité, et son maintien (je n’ai pas envie de passer mes soirées à débuguer ma maison connectée).

Vision macro

Le schéma suivant décrit succintement le matériel et les interconnexions pour assurer ma domotique :

  • Home Assistant est installé sur Raspberry Pi qui boot sur une clé USB (ce qui booste énormément les performances comparé à une carte SD)
  • Un dongle Z-wave est branché en USB avec une petite rallonge USB de 1m pour le sortir de la baie de brassage, il permet de contrôler mes prises Fibaro :
    • une pour allumer automatiquement le sèche serviette par exemple du lundi au vendredi à 6h30 et l’éteindre à 8h30, seulement si nous sommes à la maison
    • une pour superviser la consommation d’énergie du lave-linge, permettant d’envoyer une notification lorsque le lave-linge a fini son cycle
  • Un dongle ZigBee est branché en USB avec une petite rallonge USB de 1m pour le sortir de la baie de brassage, il permet de contrôler mon interrupteur Aqara :
    • il permet ainsi de lancer ou d’arrêter la prise et les scripts qui contrôlent le sèche serviette
  • Home Assistant s’interface avec divers périphériques sur le réseau domestique, qui contrôlent eux-même certains éléments :
    • scan du réseau sur les routeurs Wifi pour vérifier de la présence de ma conjointe, de ma belle-famille et de moi-même
    • Philips Hue pour le contrôle des lumières et certaines prises électriques
    • Connexoon pour le contrôle des volets de la porte de garage
    • Le robot aspirateur Xiaomi V1
  • Home Assistant communique avec des services externes :
    • SpeedTest pour réaliser des tests de connexion internet toutes les 6h et pouvoir superviser sa stabilité
    • Firebase pour pouvoir envoyer des notifications push sur les téléphones respectifs de ma conjointe et moi-même
    • Google Calendar pour récupérer mon agenda de gestion de sortie des poubelles et envoyer des notifications de rappel

Architecture physique et infrastructure réseau

Les éléments en opacité réduite sont des éléments à venir qui ne sont pas encore achetés, installés ou automatisés. Cela me permet de mettre en perspective la roadmap des prochains sujets.




Commentaires


Copyright © 2019-2020 Yann Jajkiewicz.